lundi 16 janvier 2012

Ce n'est pas le gigantisme qui est en cause

Mais l'amateurisme et la course au rendement qui réduit les équipages à peau de chagrin. Sur le Concordia même si il y avait 1000 équipage combien de vrai marin (mécanicien, pompier, chef de quart, ...).

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/01/16/costa-concordia-le-gigantisme-des-bateaux-en-question_1630210_3214.html#ens_id=1629854&xtor=RSS-3208

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire