lundi 26 décembre 2011

Bien sûr que les banques sont d'accord

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201808668646-credit-des-alternatives-aux-banques-emergent-267707.php
Le crédit consommation est risqué car il n'y aura rien à récupérer en cas de défaut. Pendant ce temps les banques gavées par la BCE en euros gratuits prêtent aux états à (5 ou 6%) ou joue en bourse.
Il faut que la BCE prête (intelligemment) directement aux états et soit le principal créateur de monnaie. Si on laisse ce droit au banque au système financier on n'obtiendra que des bulles suivies de récession.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire